Mes conseils pour survivre au Bikini Body Guide (et arriver au bout du programme !)

Nous y voilà, en 2019 ! Nouvelle année, nouveau départ ? Les bonnes résolutions sont prises, et peut-être déjà mises en action (si non : à appliquer maintenant !), et parmi celles-ci se retrouve peut-être la reprise du sport. Si tel est le cas, le programme Bikini Body Guide, dont nous avons déjà parlé sur ce blog dans un article explicatif et un article avant/après, est l’un des programmes que vous avez peut-être choisi de démarrer en ce début de mois de janvier. Vous vous demandez peut-être comment vous allez arriver à tenir jusqu’au bout des 12 semaines, spécialement si vous avez déjà pu expérimenter les premières séances, qui annoncent rapidement la couleur. Ce programme est intense, on ne pourra pas dire le contraire, même lorsqu’on est déjà sportif.ve, il peut faire un peu peur. Voici donc mes conseils pour survivre au Bikini Body Guide, et surtout : arriver à tenir jusqu’à la fin !

1. Prendre son temps

Le programme peut mettre un peu de pression étant donné qu’un chrono tourne pendant qu’on effectue les exercices. Néanmoins, il est très important de prendre le temps pour chaque répétition d’exercice ! En effet, mieux vaut ne pas arriver au bout de la série, mais faire l’exercice correctement, plutôt que de se dépêcher et mal réaliser l’exercice. Pourquoi ? Simplement car en réalisant mal un exercice, non seulement on augmente les risques de se blesser, mais en plus l’exercice sera bien moins efficace ! Prenez donc le temps qu’il vous sera nécessaire pour chacun d’entre eux.

2. Adapter les exercices

Si vous avez le moindre problème physique et qu’un exercice est douloureux ou peut empirer votre souci, ne vous forcez surtout pas à le faire ! Prenez conseil auprès d’une personne capable de vous renseigner sur comment modifier l’exercice pour qu’il vous convienne, voire même carrément le remplacer par un autre. Mieux vaut faire 3 exercices d’une série sur les 4 proposés, que de vous faire mal sur l’un d’entre eux, et ne plus être capable de faire la suite, voire même de vous blesser et vous retrouver au repos forcé.

3. Ne pas vouloir à tout prix terminer un parcours

A l’image du premier conseil, vouloir à tout prix terminer un parcours et se dépêcher de faire les exercices peut aboutir à une blessure ou une baisse d’efficacité de l’exercice en question. Mieux vaut alors se dire que, par exemple, on commencera par cet exercice là lorsqu’on recommencera le parcours pour la deuxième fois. Cela diminuera la frustration de ne pas avoir pu le faire la première fois, et cela retirera toute pression également !

4. Bien respirer

Respirer correctement est essentiel lorsqu’on fait du sport. Développer une bonne respiration pourra vous faciliter la tâche lors de certains exercices, mais aussi limiter votre fatigue ou votre essoufflement. Si vous vous sentez trop essouflé.e, n’hésitez pas à prendre une petite pause, même si ce n’est pas encore la minute de pause, cela vous permettra de mieux vous appliquer pour la suite des exercices, et ne pas vous mettre à mal, car ce n’est pas le but non plus ! N’oubliez pas non plus que l’objectif du programme est aussi de s’améliorer, donc à vous de vous ménager et d’observer l’amélioration de votre souffle et de la facilité à effectuer certains exercices. Il est normal qu’au départ, certains semblent très difficiles voire même impossibles ! Petit à petit, à force de les travailler, vous vous sentirez plus à l’aise 🙂 

5. S’écouter

Si vous vous sentez en difficulté, si vous êtes à bout de force, si vous avez soif, si vous vous sentez mal, ou quoi que ce soit d’autre : écoutez-vous ! Se dépasser, c’est bien, mais trop forcer, c’est la porte ouverte aux ennuis, et à nouveau, ce n’est pas le but ! Alors si un jour vous êtes un peu raplapla et que votre séance n’est pas aussi bonne que d’autres fois, ce n’est pas grave, la suivante sera mieux ! Mais en attendant, mieux vaut faire les exercices doucement que de se faire mal. Attention, cela ne veut pas dire qu’à la moindre difficulté, on abandonne, loin de là ! Savoir se dépasser est l’une des leçons donnée par ce programme, prenez-là, elle vous servira dans bien d’autres domaines de votre vie également ! Soyez donc exigent.e, mais aussi conciliant.e avec vous-même !

Vous l’aurez peut-être compris, j’ai recommencé ce programme, en ce début d’année, je me suis donc attaquée à la semaine 1, d’où mon idée de vous délivrer mes conseils ! Rendez-vous dans 12 semaines pour parler des résultats de ce round 2 (puisque je l’avais déjà fait une fois) !

Des bisous ♥