Pourquoi mon régime ne marche pas ?

« Et pourtant je ne mange presque rien, je ne comprends pas… »

Paradoxalement, le problème est souvent là : on ne perd pas de poids, car on ne mange pas assez.

Explications…

En fait, en n’apportant pas assez d’énergie au corps, au travers des calories et nutriments, le corps se met en mode « veille », et ralentit le métabolisme. Il brûle donc moins d’énergie, stocke plus, fait ses réserves en fait, économise son énergie pour continuer à faire fonctionner le corps du mieux qu’il peut. Il est donc ici, le piège !

Comme j’en ai déjà parlé ici, le problème des régimes, c’est que bien souvent, ils sont hypocaloriques (= réduction des calories journalières pour créer un gros déficit calorique et perdre beaucoup de poids, très vite), ou bien ils interdisent divers aliments, divers nutriments, au détriment même de notre corps.

Comment faire alors

Malheureusement, pas de secret. L’idée, c’est de bien se connaître. Connaître son métabolisme basal, ainsi que ses dépenses énergétiques, pour créer un déficit calorique permettant la perte de poids, sans ralentir son métabolisme (#équilibre). Manger sainement, tout en se faisant plaisir aussi. Bouger suffisamment pour créer du muscle, qui dépense plus d’énergie que la graisse, même au repos.

D’ailleurs, le saviez-vous ? Une personne avec un métabolisme fonctionnant au ralenti et ayant un pourcentage de masse graisseuse relativement élevé (ATTENTION, cela ne veut pas dire une personne en surpoids spécifiquement, on peut être mince, mais grasse), dépensera MOINS d’énergie même si elle bouge beaucoup durant la journée, qu’une personne ayant un métabolisme rapide et un pourcentage de masse musculaire plus élevé ASSISE toute la journée. Incroyable n’est-ce pas ?

Il faut donc, si vous visez une perte de poids, accélérer votre métabolisme. S’écouter pour apprendre à manger quand il faut et en quantités que notre corps a besoin est donc la première étape indispensable dans le processus de perte poids (ou perte de masse graisseuse).

work inprogress (2).png

Comment accélérer son métabolisme ?

– Faites du sport : cela augmentera votre pourcentage de masse musculaire, qui, comme dit plus haut, dépense plus d’énergie, même au repos. Mieux vaut créer un déficit calorique en se dépensant plus, qu’en mangeant moins.
– Buvez du café et du thé vert : cela booste le métabolisme.
– Vérifiez votre glande thyroïde ! Elle peut être responsable d’une prise de poids parfois importante.
– Dormez en suffisance.
– MANGEZ EN SUFFISANCE. (Comme ça je l’aurai assez dit, j’espère que vous l’avez bien intégré 😀 )

L’autre problème des régimes amaigrissant, c’est la frustration. On tombe dans un cercle vicieux, où l’on se prive, on s’interdit des aliments, et au final, la frustration crée une baisse de l’estime de nous. Cela pousse au craquage sur les aliments interdits, en excès, ce qui donne un sentiment d’impuissance et fait qu’on culpabilise et ressent un sentiment d’échec. L’hypercontrôle alimentaire mène à la perte de contrôle et fait que les régimes ne fonctionnent pas, ou sur du court terme uniquement.

Conclusion

Mangez en suffisance ! (promis maintenant j’arrête de le dire)
Il est vraiment super important de donner assez d’énergie à son corps. Chouchoutez-le, nourrissez-le bien, avec de bons aliments, en vous faisant plaisir, en mangeant équilibré et sainement. Prenez la peine de calculer vos macros, laissez tomber la balance et mesurez-vous. Ce sera non seulement plus sympa qu’un régime, mais aussi beaucoup plus motivant !

Des bisous ! ♥

Pour avoir encore plus d’astuces, rendez-vous ici 🙂

94136d527cd599799f57fd01c096eba8