La prise de poids – les kilos du bonheur

« Aujourd’hui, ça me tente pas d’être juste une image » – Lysandre Nadeau

Lysandre Nadeau, jeune vloggeuse canadienne, parle de sa prise de poids avec quelques difficultés, du moins au départ. En effet, parler de ce sujet est souvent tabou et le phénomène est souvent vu négativement. Elle explique qu’elle n’a pas pris beaucoup de poids et qu’elle reste malgré tout une fille mince, mais que ça n’a pas été évident à accepter au départ. Et pourtant, quelques temps après, la voilà rayonnante de confiance en elle, grâce à cette prise de poids.

Pourquoi la prise de poids est-elle tant redoutée par la plupart d’entre nous ? Pourquoi est-ce si mal vu dans notre société ? La prise de poids est-elle réellement tout le temps négative ?

Nous connaissons toutes et tous très bien les idéaux de beauté actuels, ainsi que la pression que cela met à tout un chacun. Aujourd’hui, je lance le défi de changer cela. Je voudrais qu’à l’avenir, on ne fasse plus de remarques négatives sur une prise de poids. J’aimerais que la vision de ces kilos en plus ne soit plus quelque chose vu comme mauvais, mais au contraire, vu comme une opportunité de développement de soi. Car la prise de poids, ce n’est pas seulement l’image stéréotypée qu’on en a, d’une personne mal dans sa peau qui ne supporte plus son corps. La prise de poids peut aussi permettre d’avoir une plus grande confiance en soi, d’être en meilleure santé, pour certaines personnes, d’avoir un autre style vestimentaire, et parfois même aussi, de sortir de cette image de « perfection » impossible à atteindre, et devenir plus soi-même, tout comme le dit la citation de Lysandre.

Au final, la prise de poids peut être bien plus bénéfique qu’elle n’y parait. Le tout est de laisser tomber les pressions sociales qui nous poussent à avoir des corps de mannequin, et de s’accepter telle qu’on est. Parce qu’après tout, c’est en étant soi-même qu’on est magnifique, c’est en s’acceptant pleinement et en étant fièr(e) de nos corps imparfaits. L’imperfection doit devenir la nouvelle beauté, car ce qui nous fait rayonner, c’est notre singularité.

J’aimerais donc qu’à partir d’aujourd’hui, si vous prenez un peu de poids, vous vous dites « ce n’est pas grave ». Réfléchissez à ce que ça peut vous apporter, réfléchissez à si vous n’êtes pas plus heureu(se)x ainsi. L’important, c’est la santé. Tant que vous êtes en bonne santé, trouvez le poids qui VOUS correspond, dans lequel VOUS vous sentez bien, à l’aise et heureux(se).

Être ronde, c’est aussi être sexy, énergique, enthousiaste, et plein d’autres choses, exactement comme à n’importe quel poids finalement. Alors peu importe votre poids, rayonnez de par l’adoration que vous vous portez 🙂

Quelques témoignages qui, je l’espère, vont changer votre vision des kilos en plus :

Céline Sizaire: « Quand j’étais enfant et pré-ado, on me considérait comme boulotte. J’avais de bonnes joues et je n’étais pas mince, certes, mais mes « camarades » de classe ne le voyaient pas sous cet angle. J’ai été moquée, par des amis et par une doctoresse à la visite médicale. Je me sentais mal dans ma peau. J’ai alors entamé un régime. J’avais 13 ans. Petit à petit, je suis tombée dans l’anorexie, et j’ai vécu un enfer pendant une grosse partie de mon adolescence. Je ne vivais plus, j’étais l’ombre de moi-même. J’étais malade et je souffrais. Aujourd’hui, je suis guérie. Et même plus, j’ai retrouvé mon corps d’enfant. Pas mince, pas « grosse », mais j’ai des rondeurs. Pourtant, je me sens mieux que jamais dans ma peau. Je profite de la vie comme je n’ai pas pu le faire lorsque je souffrais d’anorexie. Quelques kilos en trop ? Et alors ? Je suis en vie, je suis heureuse, et je croque la vie à pleines dents ! »

Céline est d’ailleurs l’auteure de « Point-Virgule », un livre dans lequel elle livre son histoire : du moment où elle est tombée dans l’anorexie, puis la boulimie, jusqu’à sa guérison. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook de Point-Virgule.

14686283_10210234196667346_724028547_n2Caroline : « Personnellement niveau santé ça a fait beaucoup. Ma
prise de poids a fait que je suis en meilleure santé qu’avant. Après niveau vêtements j’ose porter des choses que je n’osais pas avant : body, top court ou même des vêtements un peu plus larges car avant ça ne donnait pas fort bien. Ça a été dur à accepter
mais je me sens mieux dans ma peau maintenant qu’avant 🙂 sur la photo on voit pas fort bien le changement je n’ai que 10 kg en plus entre les deux photos mais bon 🙂« 

Charlotte : « Quand je suis rentrée en haute école, souvent on nous dit « oui c’est l’année ou tu vas prendre le plus de poids », dans mon cas, ça n’a pas été le cas, bien au contraire, sans aucune raison apparente, j’ai perdu 8 kilos en même pas 2 mois… Mes ceintures de pantalon étaient toutes devenues trop grandes, j’avais le visage creusé, tout mon entourage me demandait si je mangeais correctement… Je n’étais déjà pas très grosse à la base, mais là, je faisais limite peur, oui, j’étais moche! En tout cas, je me trouvais moche, je faisais une fixation sur cette perte de poids, je me pesais 4x par jour en espérant voir juste quelques grammes monter, je me regardais dans le miroir, on voyait mes côtes, mes clavicules, en tout cas, JE ne voyais que ça… Après quelques examens, on m’a fait comprendre que ma perte de poids provenait de ma façon de vivre: je stressais énormément, et, ayant peur de maigrir, je grignotais des crasses du matin au soir, du coup, lors des repas, je n’avais plus faim… Je me suis reprise en main, ma maman a planqué ma balance, objectif: ne pas me peser plus d’une fois semaine… J’ai arrêté de grignoter, et j’ai fait plus de sport, j’ai mangé plus sainement… Aujourd’hui, j’ai repris 5 kilos sur les 8 perdus,mais j’ai repris 5 bon kilos! Des kilos sains, du muscle, de la force… On ne voit plus mes côtes, j’ai un joli petit cul rebondi, et je suis belle! J’aimerais encore reprendre 1 kilo… juste 1 kilo de muscle et de beauté, je me sens bien dans mon corps… Pour vous, 5 kilos c’est peu être rien, mais pour moi, 5 kilos, c’est ce qu’il m’a fallu pour me sentir bien et jolie! »

Et vous, vous avez aussi vécu une prise de poids bénéfique ? Dites-moi tout 🙂

Vous reprendrez bien quelques kilos de beauté ?

Des bisous ♥
P/s: rejoignez-moi sur Facebook ! 🙂

94136d527cd599799f57fd01c096eba8

2 commentaires sur “La prise de poids – les kilos du bonheur

  1. Et si tout simplement, on ne parlait plus de poids? Si on virait tout simplement cette balance qui empoisonne notre quotidien et nous fait culpabiliser? Pour quoi? Pour rien en plus !

    Personnellement, je ne me pèse jamais. La dernière fois doit remonter à 2 ans suite à une rupture sentimentale qui m’avait fait perdre du poids au point de m’inquièter à aller me peser.

    Je fonctionne à ce que je vois dans le miroir et c’est tellement mieux ! Parce que je sais à quel point s’est long pour que le corps change (merci la muscu ^^). Je sais que mon corps ne va pas se transformer 24h après le macaron que j’ai gobé ou la pizza d’hier soir.

    Le chiffre ne signifie rien, c’est la façon dont on aime ce qu’on voit et comment on se regarde qui est important pour moi et ce regard est dès lors biaisé dès qu’on se base sur un chiffre.

    Et puis justement, la prise de masse dans tout les cas, en musculation ou non, d’augmenter et développer le volume musculaire et donc les formes feminines! (C’est pas ce qu’on cherche toutes d’ailleurs ?! )

    😉

    • Je suis entièrement d’accord avec toi ! D’ailleurs, tu parles de prise de masse, au final c’est la meilleure preuve de ce que tu dis je trouve 🙂 le poids n’est qu’un chiffre et chaque corps est tellement différent des autres, unique, qu’il est impossible de ne se définir que par ce chiffre. D’où l’importance du reflet, d’apprendre à se voir, d’apprendre à voir, à réaliser les changements, au travers de nos yeux.
      Très beau commentaire en tout cas, merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :