REVIEW : la Garmin Forerunner 235

%c2%b5

La Garmin Forerunner 235, une des fameuses montres cardio en vogue, vous en avez déjà entendu parler ? Peut-être que vous en rêvez ? Ou vous hésitez encore à l’acheter ? Je vous dis tout ce que j’en pense !

  • Date d’acquisition : décembre 2015
  • Prix : aux alentours des 300 euros, plus ou moins selon les revendeurs
  • Existe en différentes couleurs (noire/rouge, noire/grise, noire/vert d’eau-la mienne)
  • Autonomie : en mode GPS 15h, et en mode montre 9 jours.
  • Étanchéité : jusqu’à 50m.

1. Pour quels sports l’utiliser ?

Elle peut être utilisée pour plusieurs sport (running en extérieur, running en salle, vélo, autre). Je l’utilise principalement pour le running.

Elle fait également compteur de calories et de pas tout le long de la journée, ainsi qu’une analyse du sommeil (elle calcule vos phases de sommeil léger et de sommeil profond). Elle peut donc être portée quotidiennement, comme une montre normale et vous faire bénéficier d’un tracker d’activités journalières.

2. Comment ça marche ?

Il suffit de la mettre au poignet, bien positionnée, et de lancer l’activité « course » par exemple. On attend que le signal GPS soit prêt (une dizaine de secondes environ), et c’est parti !

Durant la course, elle vous dira votre vitesse (min/km) en live, votre distance, en live également, votre temps de course, votre fréquence cardiaque (ainsi que la zone dans laquelle vous vous trouvez, car elle calcule votre VO2 max), etc. A chaque kilomètre, elle bipe et vous dit à quel kilomètre vous en êtes et combien de temps (en minutes) vous avez mis pour parcourir le kilomètre qui vient d’être couru. Et à la fin de l’entraînement, elle estime combien de temps il vous faudra pour récupérer.

Vous pouvez également la connecter à votre smartphone et recevoir vos notifications (messages, appels, Facebook, Whatsapp, …) directement sur votre Garmin, grâce au Bluetooth. Cependant, on ne sait pas y répondre, simplement les lire. Vous pourrez également y voir la météo (histoire de savoir s’il risque de vous pleuvoir sur la tête d’ici les prochaines heures héhé).

Ce qui est top, c’est qu’il y a une application (Garmin Connect) qui va avec, et sur laquelle vous pouvez voir le récapitulatif d’à peu près tout ce qui concerne vos activités. Vous pouvez donc y retrouver votre temps de sommeil (léger et profond), vos nombres de pas, vos activités sportives, les calories dépensées par jour, votre poids, etc, etc. L’application vous permet même de voir le tracé de votre parcours de running (ou vélo ou autre), sur une carte. Vous avez donc un suivi ultra détaillé de vous-même #LaClasse.

Aussi, vous pouvez vous mettre des objectifs (de pas par exemple, par jour) et vous lancer des challenges. Par exemple, vous pouvez décider d’un programme sportif sur 12 semaines qui vous prépare à un semi-marathon. Il faut également savoir que les objectifs de pas, par jour, sont calculés et changent en fonction de votre activité. Par exemple, si vous commencez avec un objectif de 10 000 pas par jour mais que vous n’en marchez que 5000, le lendemain, la montre adapte automatiquement votre objectif en l’abaissant. Si vous marchez plus, elle l’adapte également. Ainsi, elle vous aide à ne pas vous sentir trop nul(le) (haha), mais aussi à vous dépasser !

Il y a également la possibilité d’activer les notifications. Votre Garmin vous conseillera alors de bouger plus lorsqu’elle trouvera que vous êtes trop sédentaire. Elle motive donc à se bouger les fesses ! Elle vous félicite aussi lorsque vous battez vos records perso. Sympa non ?

14212827_10210724223806588_4478322999040784460_n

3. Les points forts

– Plus besoin de ceinture cardio ! Celle que j’avais avec ma Polar glissait TOUT LE TEMPS parce que j’avais maigri, ce qui est excessivement énervant lorsqu’on est en train de courir…

– Un suivi facile et rapide grâce à l’application associée à la montre.

– Elle est personnalisable avec différentes couleurs (pour l’heure par exemple).

– Elle est super légère (42gr) et le bracelet ne semble pas du tout s’abîmer au cours du temps et malgré les utilisations fréquentes.

4. Les points faibles

– Le prix. Mais quand on y réfléchit, il est vite rentabilisé lorsqu’on a une pratique sportive régulière. De plus, cela fait 9 mois que je l’ai et je n’ai jamais eu un seul problème avec (heureusement vous me direz, mais de nos jours, on ne sait jamais…).

– Au début, il faut comprendre comment bien la positionner sur le poignet pour que la fréquence cardiaque soit correcte.

– En courses en salle, la distance est relativement approximative lorsque je compare la distance que le tapis m’indique avec celle que la montre m’indique.

– Je vous conseille de ne pas la garder H24 au poignet. C’est ce que j’ai fait et à force, le bracelet abîme un peu la peau (le plastique me faisait des espèces de cloques au bout de plusieurs jours). Donc une fois que vous avez votre analyse de sommeil, retirez-la pour dormir par exemple.

5. En conclusion

Je l’ai définitivement adoptée, surtout pour le sport, mais aussi pour le suivi journalier. Elle me permet de réellement progresser dans mon activité sportive et d’avoir un suivi super détaillé de mes entraînements et de ma condition physique. Je la recommanderait à qui veut, même si le prix peut évidemment freiner.

Des bisous ♥

94136d527cd599799f57fd01c096eba8