Motivation où es-tu ?

pexels-photo (4).jpg

« Je suis fatigué(e) », « Je ferai ça demain » (#procrastination), « Je me sens pas au top », « Il est trop tard de toute façon », « J’ai mal au petit doigt », oui, toutes les excuses sont bonnes pour ne pas faire de sport. Je ne vais pas vous mentir, ça m’arrive aussi, souvent même, d’être trop fatiguée ou de manquer de temps pour faire du sport. Malheureusement il n’existe aucune boisson magique qui donne la motivation de s’y mettre… Du coup, comment faire pour rester motivé(e) ?

Se forcer

C’est tout bête, mais c’est bien le point le plus important. C’est comme ces soirées vous voyez, où, après votre longue journée fatigante, vous ne voulez pas aller. Quand on est bien installé(e) dans son canap’ devant la télé et qu’on se dit qu’on va finalement annuler, puis qu’on y va quand même, avec les pieds de plombs. Je ne sais pas si vous voyez de quoi je parle, mais en général, ce sont les meilleures soirées. Eh bien le sport c’est la même chose, que ça soit pour faire une session d’exercices, ou aller courir, au départ, et même par après, il faut se forcer. Même si on y va avec des pieds de plomb, on y va. Je vous promet qu’après votre course, vous serez heureux. Crevé, vidé, mais heureux.

La satisfaction

La satisfaction post-workout, oui, c’est d’elle dont je parle. Celle qui arrive quand vous êtes tout(e) rouge, transpirant(e), anti-sexy (ou pas), puant(e), mais fier(e) d’avoir fait ce que vous aviez à faire. C’est le sentiment de bien-être que le sport procure et qui va vous permettre, en prime d’avoir la satisfaction de pouvoir prendre un petit dessert sans culpabiliser, ou encore de vous regarder dans le miroir et vous dire que « ah bah oui, là, il commence à y avoir un changement ». Puis enfin c’est la satisfaction, l’extase, l’orgasme ultime de, après quelques semaines, rentrer dans ce jeans que vous adoriez tant. Ou version mec : lorsque vous retirez votre t-shirt avec fierté quand, à cette soirée, il fait trop chaud.Il y a aussi bien sûr la satisfaction d’avoir accompli quelque chose. Et en parlant de ça, on n’oublie surtout pas qu’on accomplit tout ça pour soi. Ce qui veut donc dire qu’on se doit de se féliciter, d’être fier de ce qu’on fait, du combat qu’on mène. Les remarques déplacées que ça soit au sport (et j’en ai déjà eues lorsque je coure « 1, 2, 1, 2, aller plus vite! » qui peut paraître encourageant, mais pas quand c’est crié avec de grands gestes par une bande d’ados sortant de soirée à 6h du matin en pouffant comme des idiots après), comme aux repas (les classiques « tu ne prends pas de salades ? Et ton régime ? Tu continues le sport au moins ? ») ou dans toutes autres situations semblables, elles doivent vous passer par-dessus la tête. Compris ? On s’en FOUT ! Savoir se féliciter fait donc partie de la routine sport et donne de la motivation parce qu’on crée un conditionnement : sport –> récompense (mentale et/ou physique). On associe cette suite et ça motive à refaire du sport ! Génial non ?

pexels-photo (2).jpg

Un jour à la fois

« Cest en réussissant une journée après l’autre qu’on réussit sa vie ». C’est un grand médecin que je ne suis pas certaine de pouvoir nommer ici qui a dit ça, et il a totalement raison. Pour vous aider, faites chaque matin une liste de choses à faire, avec entre autre une partie sport. Peu importe l’objectif de la journée, même si c’est de monter trois fois les escaliers, faites-le. Ainsi, chaque matin, écrivez votre programme de la journée et barrez au fur et à mesure, vous vous sentirez plus satisfait et ça vous motivera à continuer. S’organiser correctement pour trouver le temps de faire du sport, c’est une des clés pour contrer l’excuse du « je n’ai pas le temps ». Puis ça permet de ne pas voir une grosse montagne de choses à faire, mais d’y aller progressivement, un pas à la fois.

Se dépasser

Ce point-ci est surtout pour celles et ceux qui aiment le challenge. Pour les autres, apprenez à l’aimer (oui, c’est un ordre). Pour le running, par exemple, il faut avoir l’envie d’une certaine performance. Je ne vous dis pas que d’ici un mois vous devez viser le marathon de la capitale, mais plutôt de créer une compétition, et pas n’importe laquelle : une compétition contre vous-même ! Pour parler de mon expérience personnelle, c’est vraiment au moment où j’ai décidé de battre mes propres records de temps et de distances que j’ai vraiment commencé à évoluer. Ne faites pas du sport dans le seul but de perdre du poids ou d’avoir le bikini body tant idolâtré. Non. Faites du sport aussi pour vous renforcer mentalement, pour dépasser vos limites, vous mettre un petit peu hors de votre zone de confort. Ca fait du bien, ça profite à tous les domaines de la vie (relationnel, travail, études, …), et ça vous rendra plus persévérant(e), plus confiant(e) en vous (d’ailleurs je ferai prochainement un article sur la confiance en soi et comment s’aimer plus). Tout bénef quoi !

Je pense avoir fait le tour de ce que je trouve important pour rester motivé(e). Je conclurai en vous disant qu’il ne sert à rien d’attendre. La motivation ne vient pas avec le temps, elle n’apparaît pas comme ça un beau jour pour ne plus vous quitter. Au contraire, elle se construit jour après jour. Alors ça ne sert à rien de remettre à demain, la santé n’attend pas, et votre corps de rêve non plus. Il y aura d’office des jours difficiles, voire même horribles. Il y aura ces entraînements ratés, et ces baisses de motivation, mais ne lâchez rien. Après quelques temps, le sport devient une drogue (j’y croyais pas non plus quand on me l’a dit, et maintenant je le vis, donc je vous le dis). Forcez-vous, encore et encore, vous ne serez pas déçu de la qualité de vie que vous allez gagner 🙂

Des bisous ♥

94136d527cd599799f57fd01c096eba8

P/s : allez liker ma page Facebook pour être tenu(e) au courant des dernières nouveautés du blog !

2 commentaires sur “Motivation où es-tu ?

  1. Un très bon article, je suis totalement d’accord avec toi en tout point, particulièrement celui où tu fais comprendre que ce mode de vie s’acquiert petit à petit à force de persévérance et que pour être motivé il faut faire un travail sur soit constant. Bref, tu l’auras compris j’adore ton article et j’espère qu’il fera prendre conscience de certaines choses et en ce sens qu’il aidera des gens en manque de motivation.
    Bisous

    • Merci beaucoup ! J’espère également qu’il peut aider plusieurs personnes, même si petit à petit ! Bisous et bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :