Végétarienne ? Et tes protéines ?

pexels-photo-448749.jpeg

Halte aux idées reçues !

C’est un régime alimentaire de plus en plus en vogue en ce moment, le végétarisme ne cesse de séduire les gens. Soit bien vu, soit pas du tout, chacun a en général sa propre opinion là-dessus.

Je vais commencer par vous donner ma définition du végétarisme, car j’ai déjà eu pas mal de blagues à ce propos ! Pour moi, le végétarisme est le fait de ne consommer aucune chaire animale. Cela inclut donc le poisson aussi. Eh oui ! Combien de fois on m’a servi du poisson lorsque j’ai dit que j’étais végétarienne ! Je ne vous dis pas ma gêne. Entre les mauvaises croyances populaires, les remarques originales (« c’est dangereux pour la santé, tu vas être pleine de carences ! ») ou les débats entre amis, être végétarienne, ce n’est pas toujours facile !

L’idée de devenir végétarienne m’est venue en 2012. Il faut dire que je ne suis pas une grande fan de viande à la base, bien que fût un temps où je n’aurai jamais dit non aux saucisses zwan, un bon hamburger ou encore un bon steak bleu. Seulement voilà, une fille que je connaissais à l’époque était végétarienne et mince, j’ai donc naturellement associé les deux, comme beaucoup. L’idée s’est concrétisée quand j’ai vu un reportage sur les conditions d’abattage des animaux. Je me suis alors renseignée en lisant et regardant plein de choses sur internet. J’ai découvert que non seulement ces pauvres petites bêtes souffraient beaucoup (je suis une grande amie des animaux), mais en plus, pour notre santé, manger de la viande n’est pas forcément optimal. Pour l’environnement non plus d’ailleurs.

Voilà comment un beau jour, je me suis retrouvée en confrontation avec mes parents car je ne voulais pas manger le steak se trouvant dans mon assiette. Après pas mal de discussions et de prise d’informations de leur côté, ils ont accepté l’idée. (D’ailleurs si certain(e)s d’entre vous ont du mal à faire passer la pilule à leurs parents, contactez-moi, je vous donnerai de bons arguments)

Voilà donc depuis environ août 2012 que je suis végétarienne. Je dis environ, car j’ai fait des écarts, lorsqu’il n’y avait rien de végétarien au restaurant et que je n’osais pas encore commander un plat en demandant qu’on me retire la viande par exemple. Mais je me sens beaucoup mieux dans cette vision des choses, je me sens plus en paix avec moi-même. Et en pleine forme ! Je pense pouvoir dire que devenir végétarienne m’a permis de faire un pas de plus vers l’acceptation de moi, et surtout vers l’amour de moi-même. En faisant moins de mal aux êtres vivants se trouvant autour de moi, je me suis trouvée plus digne de vivre, plus valorisée. Je suis aujourd’hui très fière de clamer haut et fort que je suis végétarienne.

Les végétariens sont plein de carences

Ma dernière prise de sang remonte à il y a une semaine, le médecin a lui-même été étonné d’à quel point elle était parfaite. Le tout est de se renseigner un peu sur ce que le corps a besoin, et d’équilibrer les nutriments. On me parle souvent de protéines, eh bien il existe des protéines végétales, qu’on retrouve dans plein de produits comme le soja, les lentilles, les pois chiches (toutes les légumineuses en règle générale), l’orge, le seigle, le riz, les amandes, etc. Bref, en fait on en trouve dans énormément d’aliments. Puis il faut apprendre à écouter les besoins de son corps, il sait lui-même ce dont il a besoin.

food.jpg

Les végétariens ne mangent que de la salade

Je me rappellerai toujours cette fois où ma famille et moi étions invités à un barbecue et qu’on m’a dit « je ne savais pas trop quoi te faire puisque tu ne manges pas de viande, donc je t’ai préparé un mélange de fruits et légumes ». Et oui, les fruits et les légumes étaient mélangés ensemble. Alors gros scoop : les végétariens mangent plein de choses ! Des salades certes (composées surtout mioum mioum) et donc bien sûr tous les fruits et légumes (et ça fait déjà plein de choses à manger), mais aussi des féculents comme les pâtes, riz et autres, et puis des substituts de viande ! On en trouve de plus en plus (surtout en Belgique, moins en France il me semble), que ça soit en magasins bio ou en grandes surfaces (Delhaize, Colruyt, Carrefour). Il y en a pour tout les goûts et toutes les occasions (même pour les barbecues hihi). A l’occasion, je vous écrirai également un article avec mes viandes vg préférées.

Les végétariens ne peuvent pas faire de sport car ils ont moins d’énergie

Je fais pas mal de sport, entre marche, running, et renforcement musculaire, je fais bien 5 à 7 heures de sport par semaine. Je peux vous assurer que je suis bourrée d’énergie ! Je suis même bien moins fatiguée depuis que je suis végétarienne, principalement car je fais beaucoup plus attention à ce que je met dans mon assiette, et je mange donc bien plus équilibré. Je suis cette fille qui dansera toute la nuit en soirée, et qui pourtant ne prendra pas de snack nocturne (étonnant n’est-ce pas ? :D).

Les végétariens sont minces

Je reprends ma propre fausse croyance de départ. En vérité, non, en étant végétarienne, je n’ai pas perdu de poids, du moins pas avant de commencer à faire du sport. Bah oui, après tout, le chocolat, les frites et tout ces trucs bien trop diaboliques, c’est végétarien, donc nous ne sommes pas à l’abri des kilos superflus !

Pour finir, j’aimerais à terme me diriger vers un régime végétalien (= qui ne consomme aucun produits issus des animaux, donc pas de lait, oeuf, ni miel). Pour des raisons éthiques, et simplement aussi car c’est pour moi la continuité logique de ce que j’ai entrepris il y a quelques années maintenant. Je ne suis pas du genre à essayer de convaincre à tout prix, mais plutôt à sensibiliser les gens. Je ne peux dire que du bien, vraiment, de ce régime alimentaire. Si la transition est faite correctement, ce n’est que du bonheur !

Pour toutes questions ou remarques, contactez-moi, ou commentez, je me ferai un plaisir de vous répondre de la façon la plus honnête possible 🙂

Des bisous ♥

94136d527cd599799f57fd01c096eba8